IMG_4015

Le Mondial de l'automobile et Automédon, c'est fait ! Me voilà de retour après cette petite semaine parisienne destinée à la visite des deux salons, qui avaient le bon goût de se suivre chronologiquement cette année. Je me consacrerai pour cet article au mondial, dont j'ai trouvé cette édition 2014 très réussie. La sinistrose qui touche le marché automobile depuis plusieurs années semble s'estomper et ce que j'ai vu au cours de deux jours de visite va également dans cette direction. Le fait que l'automobile s'engage vers une nouvelle philosophie est désormais acté depuis plusieurs années, mais mon sentiment après ce Mondial 2014 est qu'elle n'est définitivement pas morte. Avec 1 253 513 visiteurs pour cette édition, le record de fréquentation a de nouveau été battu et Paris reste le salon automobile le plus visité au monde. Preuve est faite que l'automobile continue de susciter l'intérêt du public, en dépit du discours dénonciateur et stigmatisant véhiculé par certains chantres de l'écologie qui manquent cruellement de mesure dans leurs propos. 

C'est un fait, l'automobile évolue. Elle se dirige vers une perspective de réduction de la consommation, matérialisée par le "downsizng" (réduction de la cylindrée des moteurs et généralisation de la suralimentation), l'allégement des véhicules, l'hybridation... Et ces notions ont été tangibles lors de la visite du Mondial. 

Autre élément qui a retenu mon attention: le sentiment d'avoir peu de nouveautés: les constructeurs, par des "fuites" savamment orchestrées quelques semaines avant les salons, font découvrir au public leurs nouveautés sur la toile ou dans la presse. De ce fait, en franchissant les portes du Mondial de l'auto, le sentiment de déjà vu est un peu présent. Voici en résumé les choses qui m'ont marqué positivement: 

 

- Le retour apparent de PSA

Peugeot présentait deux concepts prometteurs : le Quartz, préfigurant un futur SUV destiné à concurrencer les BMW X3 et autres Audi Q5, et l'Exalt, coupé 4 portes déjà présenté au salon de Pékin, destiné à s'intercaler entre la 308 et la 508, et qui pourrait prendre la dénomination de 408 GT si la commercialisation s'avérait retenue, ce qui apparaît vraisemblable. Par ailleurs, le stand de la marque au lion présentait également la version GT de la 308, dans ses deux carrosseries (berline et SW) pour laquelle j'ai déjà exprimé mon attrait lors du précédent article. Cela s'est confirmé: j'aime beaucoup cette version GT à la présentation attrayante. 

IMG_1698

IMG_1702

IMG_1815

Par ailleurs, la présentation du concept DS Divine a été l'occasion judicieuse pour PSA d'opérer la séparation entre Citroën et DS: les deux stands étaient distincts. Ambiance ludique et lumineuse chez Citroën, essentiellement pour exposer la C4 Cactus et son concept "Airflow" affichant une consommation (théorique) de 2L aux 100km, et chez DS, place à une atmosphère plus cossue, faite de décors sombres et insistant sur le savoir faire français en matière de sellerie. Afin de positionner DS en tant que marque premium à part entière, cette séparation était indispensable. Le groupe PSA est en pleine reconquête et cela s'est vu sur ses stands. 

IMG_1710

IMG_1711

IMG_1881

- La Jaguar XE

La petite berline anglaise amenée à concurrencer les Audi A4, BMW Série 3 et Mercedes Classe C a également été un coup de coeur personnel avant le mondial, et elle a tenu ses promesses. J'ai beaucoup aimé sa ligne, son intérieur également même s'il aurait pu être un peu plus "typé", comme le sont ceux de ses grandes soeurs XF et XJ, qui apportent une vraie distinction par rapport à leurs concurrentes. Toutefois, je le redis, cette XE semble être une alternative de premier plan pour qui souhaite rouler dans quelque chose de plus exotique qu'une allemande. 

IMG_1786

IMG_1787

IMG_1976

 

- La Ferrari 458 Speciale A

La version radicale de la 458 Italia se décline en version Spider, renommée "A" (pour "Aperta") pour l'occasion. En tant que véritable mordu de Ferrari, je ne pouvais pas ne pas citer l'un des modèles présentés. La 458 Speciale A est pour moi, la plus sulfureuse, la plus désirable des découvrables de la production automobile actuelle. Une véritable machine à plaisir à 4 roues comme sait les faire le "Cavallino Rampante"...

IMG_4023

IMG_4024

IMG_1859

 

- La Mercedes AMG GT

Après la 458 Speciale Aperta, l'AMG GT. J'ai des goûts simples, me direz-vous... Plus sérieusement, je suis tombé sous le charme de cette nouvelle voiture de sport, signée par les sorciers d'Affalterbach. Elle semble gagner en efficacité ce qu'elle perd du côté "muscle car américaine" de la SLS à qui elle succède mais les produits siglés AMG promettent toujours de grands moments sur la route. L'icône 911 va trouver à qui parler... 

IMG_4036

IMG_1965

 

- Le Volvo XC90

Traité comme une star, puisque le stand Volvo lui était entièrement dévolu. Il ne s'agissait pas là non plus d'une avant-première puisque les photos avaient été dévoilées publiquement quelques semaines en amont du salon, mais en réel, le nouveau XC90 ne m'a pas déçu. Massif mais pas pachydermique extérieurement, et très raffiné à l'intérieur, c'est de mon point de vue une belle réussite de la part de Volvo. Attention toutefois à corriger certains détails de finition (il s'agissait de deux véhicules de présérie): le lettrage autocollant "Volvo" sur le couvre culasse se décollait, le placage de bois entre la boîte à gants et la partie supérieure de la planche de bord était d'une qualité de fixation peu en rapport avec ce dont nous a habitués Volvo, le petit volet occultant le miroir du pare-soleil conducteur faisait un bruit étrange quand on le déployait... Certes, il ne s'agit là que de détails, mais justement, quand on prétend concurrencer les BMW X5 ou Audi Q7, le diable se cache dans les détails... 

volvo-xc90-mondial-1-680x453

IMG_1722

 

- Le concept Volkswagen XL Sport

Craquant à souhait ce concept-car ! Et d'autant plus étonnant qu'il soit signé Volkswagen, marque que je ne considère pas comme hautement émotionnelle. La nouvelle Passat qui était à l'honneur sur le stand, semble être, à l'instar de ses devancières, une excellente voiture, spacieuse, construite avec sérieux mais manquant de charme. Hormis la Coccinelle, cette description peut s'appliquer à toute la gamme. Il est donc encourageant de voir la marque "tomber la cravate" avec ce petit coupé deux places motorisé par un bicylindre Ducati (équipant la 1199 Superleggera), marque détenue par le groupe VAG. Espérons que cet exercice de style connaisse une suite commerciale à l'avenir, car quand VW décide de "s'écheveler", cela donne un résultat fort attrayant. 

2015-vw-xl-sport-concept-paris

Volkswagen-XL-Sport-2

 

Passons maintenant aux choses qui m'ont déçu.

 

- L'absence de certaines marques

 

Voir de près une McLaren 650S, une P1, ou la dernière Corvette C7 m'aurait fait un grand plaisir, hélas, ces constructeurs étaient absents de la liste des exposants cette année... 

 

- L'attitude de Fiat

Alors que j'arpentais le stand avec un ami, nous décidons de nous approcher de la nouveauté principale, la 500 X, et nous souhaitons monter à bord. Modèle fermé. Bon. Nous décidons de tenter notre chance sur un autre exemplaire, à quelques mètres de là, et à nouveau, véhicule verrouillé. Voyant cette insistance de notre part, une charmante hôtesse nous aborde et nous demande si nous sommes intéressés par cette, apparemment très exclusive, 500 X, auquel cas nous pouvons accéder à un modèle barriéré en compagnie d'un commercial. Nous répondons par la négative et continuons notre visite... Ah, juste pour information, nous avons pu accéder à toutes les Jaguar, y compris la F-Type et la XJ Portfolio...

 

- L'Espace 5 

Ce nouvel Espace faisait partie des autos pour lesquelles je réservais mon verdict. Je ne souhaitais pas me prononcer sans l'avoir vu en réel, et maintenant que c'est chose faite, j'avoue avoir été déçu. Je trouve que l'Espace a perdu de ses spécificités en devenant un genre de Crossover. Le style n'est pas particulièrement raté mais, clairement, en matière d'habitabilité et de volume de coffre, le compte n'y est plus. D'autre part, la qualité de finition, critère ô combien disputé de nos jours, ne m'a pas parue en rapport avec un véhicule de cette gamme. La finition intérieure ne m'a pas semblée mauvaise mais juste "bien sans plus". Si Renault souhaite monter en gamme avec ce modèle, il faudra qu'il travaille son sujet... 

IMG_1740

 

- Certains coins intéressants mais bien cachés

Signe des temps, les constructeurs n'exposent plus aussi ostensiblement leurs modèles sportifs, voire leurs voitures de compétition, qu'auparavant. Ainsi, la partie dévolue à Motorsport, département sport de BMW, était releguée dans un petit coin du stand, et chez Toyota, l'impressionnant prototype LMP1 TS040 Hybrid piloté par Stéphane Sarrazin, Anthony Davidson et Sébastien Buemi, était purement et simplement caché dans une sorte de tunnel interactif, en retrait du stand sur lequel on avait mis en avant deux concepts: la FCV, préfigurant une berline utilisant la technologie de la pile à combustible, et le C-HR, annonçant un éventuel petit frère du Rav 4, qui concurrencerait le Honda HR-V. Pourtant, chacun connaît le pouvoir du sport automobile en termes de rayonnement positif sur une marque. 

IMG_1958

IMG_1960

Texte et photos: Anthony Desruelles