vignette-affiche-salon-2015-F

L'édition 2015 du salon de Genève touche à sa fin: ses portes se fermeront demain dimanche. Voici donc l'occasion de vous faire partager mes "tops" et mes "flops", sans ordre particulier, de cet incontournable rendez-vous du monde automobile. 

Mes coups de coeur

 

Bentley EXP 10 Speed 6

 

Bentley-EXP10-Speed-6-3

 

Bentley-EXP10-Speed-6-13-680x453

 

Bentley-EXP10-Speed-6-4-680x432

 

Bentley-EXP10-Speed-6-17-680x453

 

Bentley-EXP10-Speed-6-9-680x418

Sous les traits de ce superbe concept, qui semble très proche d'une version définitive, se cache un modèle de gamme inférieure à une Continental GT, qui chassera sur les terres des Porsche 911, Aston Martin Vantage et Jaguar F-Type. Pour ma part, il s'agit d'un carton plein: c'est splendide, ni plus ni moins. 

 

Honda NSX 

Geneva-Motor-Show-2015-Honda-NSX-04-1024x682

 

Geneva-Motor-Show-2015-Honda-NSX-07-1024x682

 

Honda-NSX-4-680x411

 

Geneva-Motor-Show-2015-Honda-NSX-013

 

Honda-NSX-10-680x444

Je reconnais avoir toujours eu un faible pour la précédente version (ah, l'enfance "Gran Turismo"...) et je ne peux, à ce titre, que me réjouir de la présentation du modèle définitif de la NSX, surtout quand il montre un visage aussi réussi ! Signe des temps, cette NSX adopte l'hybridation: son moteur est toujours un V6 mais biturbo cette fois, auquel on a adjoint 3 moteurs électriques: deux entraînent les roues avant, et le troisième, placé entre le moteur et la boîte de vitesses, assure au même titre que le bloc thermique, la propulsion des roues arrière: nous avons donc affaire à une quatre roues motrices, qui développe au total 550cv et qui se dote d'une boîte robotisée à double embrayage et 9 rapports. La commercialisation serait prévue en 2016. J'emploie bien le conditionnel, car on sait depuis combien de temps la Civic Type-R (elle aussi présentée en version définitive) joue l'Arlésienne... Ne soyons pas chafouins toutefois. Bravo à Honda pour cette interprétation moderne très réussie de son icône. 

 

Audi Prologue Avant Concept

audi-prologue-avant-concept-salon-gen-ve-2015-04-11372070sqfzy

audi-prologue-avant-concept-salon-gen-ve-2015-06-11372076laoqe

audi-prologue-avant-concept-salon-gen-ve-2015-02-11372065xyauo

Coup de chapeau à Audi pour ce très désirable concept, qui n'aura probablement pas de suite commerciale en l'état, mais qui poursuit avec maestria l'effort stylistique initié par le premier concept Prologue coupé, présenté fin 2014 au salon de Los Angeles, et qui indiquait la direction future du design de la marque aux anneaux. Je trouvais que le style Audi tournait un peu en rond depuis quelques années, avec pour corollaire des modèles dessinés avec talent mais se succédant sans réel changement, voire des changements qui échappent aux non-initiés. Ces magnifiques concepts me donnent beaucoup d'espoir pour la suite. Mon goût prononcé pour les breaks élancés, notamment ceux d'Audi, n'est sans doute pas étranger à ce coup de coeur. "Good job" en tout cas. 

 

Kia Sportspace

Kia-Sportspace-3-680x453

 

Kia-Sportspace-7-680x415

 

Kia-Sportspace-2-680x420

Il semble tout à la fois lointain et proche, le temps où la simple évocation d'une voiture coréenne représentait la matérialisation de la fadeur et de la banalité. Ce très séduisant concept baptisé "Sportspace" et dévoilant ce que pourrait être la prochaine Optima, montre à quel point le design de Kia s'affirme et se bonifie avec le temps. Sous la houlette de Peter Schryer, transfuge d'Audi, le constructeur sud-coréen a su créer un style très attractif. Toutefois, c'est au français Grégory Guillaume, directeur du style de Kia Europe à qui l'on doit ce concept à la croisée des chemins entre coupé et break. Il abrite sous son capot un 4 cylindres essence 2.0 turbo de 250cv. Rien de fantaisiste donc, ce qui tend à prouver que ce concept pourrait avoir une suite commerciale relativement proche. 

 

Porsche 911 GT3 RS

Porsche-911-GT3-RS-9-680x406

Porsche-911-GT3-RS-8-680x440

Porsche-911-GT3-RS-6-680x453

Porsche-911-GT3-RS-3-680x453

La plus affûtée des 911 "atmo" faisait partie des vraies surprises de ce salon de Genève. A l'heure où de plus en plus de constructeurs ne cultivent plus l'art du secret avant les salons, en faisant "fuiter" des photos quelques jours ou quelques semaines avant sur les réseaux sociaux, la démarche de Porsche se fait de plus en plus rare. La pistarde de la famille 911 se dote de l'inébranlable Flat 6 maison, d'une cylindrée de 4.0 et développant 500cv. Attention, il n'a rien à voir avec le moteur de l'ancienne 997 GT3 RS 4.0, qui reprenait ces mêmes données chiffrées: il s'agit du bloc à injection directe étrenné par la 991. Autre différence, il se voit couplé à une transmission séquentielle à double embrayage "PDK" en choix unique, au grand dam de certains puristes de la boîte manuelle. Toutefois, cette GT3 RS serait capable de 7min20s sur le Nürburgring... La concurrence n'a pas fini de s'intensifier, et le match n'en sera que plus beau ! 

 

L'émancipation de DS en tant que marque

Capture d’écran 2015-03-14 à 03

3ff6b850-c1e6-11e4-9bf0-9dba23c539cb_Citroen-DS5-restyl-e-Salon-Gen-ve-2015-Live-4

Je ne parle pas du restylage de la DS5, pour le moins timide à l'instar de beaucoup de modèles français (j'y viendrai par la suite), mais de l'adoption, enfin, d'un logo DS à part entière, sans utilisation des chevrons ou du nom "Citroën". Ce processus d'isolation du nom est, selon moi, fondamental afin de commencer à positionner DS dans une perspective de montée en gamme, de valorisation des produits. Vous imaginez des modèles badgés "Volkswagen-Audi" ou "Toyota-Lexus" sur le marché européen ? Inconcevable. Le repositionnement stratégique ayant été fait, le logo étant, de mon point de vue, d'une intégration réussie, j'ai envie de dire pour la suite des évènements... au boulot et surprenez moi ! 

 

Mes déceptions

Mercedes GLE

mercedes-GLE-coupe-3-680x453

 

mercedes-GLE-coupe-8-680x453

 

mercedes-GLE-coupe-1-680x453

L'objectif avoué de ce Mercedes GLE est d'aller chasser sur les terres du BMW X6. Or, qu'il vienne de Bavière ou du Bade-Wurtemberg je n'ai jamais aimé ce genre de véhicules qui veulent être tout à la fois: break, SUV, coupé... on ne sait plus très bien ce qu'ils sont réellement. Ces autos me rappellent cette phrase de Jeremy Clarkson, employée en parlant de l'Opel Signum à l'époque de sa sortie: "cette voiture répond à une question que personne n'a posée".

Moins habitables et pratiques qu'un break, pas aussi efficaces hors bitume qu'un bon vieux Range Rover, pas aussi plaisants à conduire qu'un coupé moins lourd... "Vulgaire" et "pataud" sont les qualificatifs que cette voiture m'inspire. La présence de la Classe S Coupé dans la gamme Mercedes montre bien qu'un même constructeur est capable du meilleur comme du pire.

 

BMW Série 2 Gran Tourer

BMW-Gran-Tourer-6-680x453

BMW-Gran-Tourer-4-680x453

BMW-Gran-Tourer-5-680x453

De la même manière que pour son petit frère à 5 places, l'Active Tourer, je ne reconnais pas l'esprit BMW dans ce Gran Tourer. Traction, ligne banale à mourir, aucun apport pratique nouveau dans la catégorie, aucun élément caractéristique d'une BMW. Sans intérêt et survendu pour moi... 

 

Aston Martin DBX

Aston-Martin-DBX-6-680x394

Aston-Martin-DBX-8-680x469

Aston-Martin-DBX-7-680x411

Aston-Martin-DBX-3-680x396

Je n'aurais jamais cru devoir placer un jour, un concept-car signé Aston Martin, marque que j'admire Ô combien, parmi mes coups de gueule lors d'un salon automobile. Et pourtant... Ce concept baptisé DBX n'évoque en rien la grâce et la finesse que j'attends d'une Aston. Je trouve regrettable qu'à nouveau, un constructeur de prestige s'engouffre dans cette brèche des crossovers, devenue une véritable tarte à la crème, pour gagner aisément des parts de marché. A quand le mazout chez Aston Martin ?

 

Concepts Lexus LS-FA / LF-C2

Lexus-LF-SA-4-680x453

 

Lexus-LF-SA-7-680x453

 

lexus_lf-c2_chapitre_1

 

lexus-lf-c2-concept-la

Lexus semble continuer dans sa voie du design "Goldorakisant" à l'extrême, fait d'arêtes et de raideurs. Ce style a sûrement ses adeptes mais je trouve que le trait est vraiment trop forcé, même s'il ne s'agit que de concepts. Le récent NX300h ou la dernière berline IS me font regretter les anciennes IS 300 Sportcross, SC 430, autrement plus chic et élégantes. J'ai toujours eu la conviction qu'un style simple et épuré (ce qui ne veut pas dire banal, attention !) ne s'inscrit pas dans une époque précise et traverse les années sans réelles difficultés. Le style de ces nouvelles Lexus me rappelle les propos de Serge Bellu, directeur de la rédaction du magazine "Automobiles Classiques" et auteur au style remarquable, lorsqu'il évoquait les pires heures de Chris Bangle à la tête du design BMW: il parlait d'un "vocabulaire stylistique outrancier". Cette expression sied à merveille au design Lexus contemporain.

 

La timidité des constructeurs français

Citroen-C4-2015-00-680x453

 

Citroen-C4-2015-01-680x440

 

citroen-berlingo-1-680x453

 

peugeot-208-9-680x453

 

Renault-Clio-R

peugeot-208-4-680x453

peugeot-208-11-680x453

A part le Kadjar chez Renault, qui ne se différencie pas fondamentalement de son cousin le Qashqai, il faut bien le dire, ce salon de Genève représente une vraie disette pour nos constructeurs nationaux. La tendance est le restylage de modèles déjà présents dans les gammes depuis plus ou moins longtemps. Des feux à leds par ci, de nouveaux habillages intérieurs par là, une nouvelle calandre, des motorisations qui évoluent timidement... Telles sont les constats auxquels on a pu se livrer durant cette semaine à Palexpo. La C4 qui accuse le poids des ans reçoit un écran tactile (si si, je vous assure !), la 208 reçoit les feux arrière "griffe" des autres modèles de la gamme, la Clio RS Trophy gagne une poignée de chevaux, des suspensions raffermies et une décoration spécifique mais conserve sa boîte EDC controversée, et se prive d'autobloquant, de freins mieux dimensionnés à étriers fixes...

Ce que nous ont "présenté" nos constructeurs est représentatif de leur état d'esprit actuel: "on n'a pas mieux mais de toute façon, c'est suffisant pour le commun des mortels". Les attrayants concepts "Exalt", "Onyx", RS01, ne pourront pas être trimballés de salon en salon indéfiniment pour "gagner du temps" en entretenant le suspense: à un moment ou à un autre, il faudra vendre autre chose que du pragmatisme, messieurs les français ! Ce n'est pas le tout de concevoir les voitures que la client veut pour le quotidien: il faut aussi penser à concevoir celles dont il pourrait avoir envie pour rêver. C'est bien le but d'un salon après tout non ?

Anthony Desruelles