AFFICHE-AUTOMEDON-2015

L’édition 2015 du salon Automédon fut, une nouvelle fois, un très bon cru. Comme chaque année, l’exposition était subdivisée en deux parties. L’une à l’intérieur du hall 4 du parc des expositions du Bourget, regroupant les clubs de passionnés (Simca Club de France, Club Mercedes-Benz de France, club 204...), les titres de presse (Chevronnés, Youngtimers, Rétroviseur...) ainsi qu’une multitude de stands où se vendent des pièces détachées, des souvenirs d’automobiles anciennes, des brochures...  Parmi ces stands, Simca était à l’honneur, pour célébrer les 80 ans d’une histoire pour le moins tumultueuse, des Simca-Fiat d’avant-guerre aux ultimes Talbot Solara (dont un exemplaire d’origine espagnole trônait sur le stand de l’excellent « Youngtimers »). Autre anniversaire, celui de la Ford Thunderbird, un véritable mythe qui fête cette année ses 60 ans. A cette occasion, un podium présentait plusieurs jalons marquants du modèle, voulu au départ comme une concurrente de la Corvette et devenu au fil des ans un « personal car » nettement plus cossu que sportif…

20151011_092848

12079954_10207799172642455_7186655854134995146_o

20151011_092841

20151011_123041

20151011_123105

20151011_093016

12140075_10207799172882461_2254595115072573024_o

20151011_093037

20151011_095850

20151011_093537

12094818_10207799172802459_5170622583559525499_o

20151011_095526

20151011_093621

20151011_095216

20151011_095146

20151011_095327

20151011_095338

20151011_095426

20151011_092231

20151011_092215

20151011_092632

20151011_093151

20151011_093159

20151011_093410

20151011_094435

20151011_094453

20151011_094712

20151011_101042

20151011_101026

20151011_101410

20151011_101842

20151011_123232

20151011_123322

20151011_123338

20151011_123401

La seconde partie, qui confère à cet événement sa singularité, se tenait à l’extérieur de ce hall. Sur le « parking collection », une surface de 30 000m2  était dévolue à l’exposition d’automobiles de toutes marques, de toutes catégories et âgées d’au moins 20 ans (avec une exception pour les automobiles de grand prestige du type Porsche 911 ou Aston Martin Vantage), appartenant aux visiteurs qui devenaient pour l’occasion, exposants d’un jour. Ce genre d’endroit ne se rencontre que peu fréquemment, et il convient à cet effet, d’en apprécier l’existence. Bien peu nombreux sont les lieux où l’on pourra voir se côtoyer à quelques mètres de distance, une 2CV « publicitaire », une Ferrari 328, une Mercedes 280 SEL, une Fiat Ritmo, une BMW M5 E28... 

L’éclectisme du plateau ainsi réuni traduit très précisément l’esprit dans lequel cette manifestation est pensée : loin du snobisme ou de l’entre-soi trop souvent constatés ailleurs, Automédon c’est avant tout le plaisir simple (mais noble) de se retrouver entre authentiques passionnés, de nouer des échanges tantôt avec le propriétaire d’une Jaguar XJ6 série 1 utilisée quotidiennement, tantôt avec le conducteur d’un break Ami 8… C’est aussi la possibilité de découvrir, entre les grandes classiques incontournables, d’authentiques raretés telles qu’une Sovam, une Maserati Quattroporte 1ère série ou une Ford Granada 2,8 litres injection.

De fait, la diversité d’Automédon est ce qui constitue son principal attrait. C’est un événement au cours duquel les idées reçues, le sectarisme et l’intransigeance sont bannis. Chacun est le bienvenu, et apporte sa part de spécificité au parterre de véhicules, quels que soient ses goûts et ses moyens.  Bien évidemment, et c’est parfaitement légitime, il est impossible de tout aimer de manière exhaustive, les goûts et les couleurs ne se discutant pas, mais cette manifestation est caractérisée par son très bon état d’esprit, et elle fait désormais partie de nos « incontournables » : le rendez-vous pour 2016 est d’ores-et-déjà pris. Voici donc un tour d’horizon en images de ce que nous avons pu croiser lors de nos pérégrinations dans les allées. 

20151011_102334

20151011_102339

20151011_102509

12091469_10207799177202569_6616896400235445761_o

20151011_102556

20151011_102857

12094902_10207799171842435_1125052356069880591_o

12095055_10207799171762433_5561933557542494772_o

20151011_103209

12120056_10207799178242595_6377116472368612109_o-2

20151011_103301

20151011_103646

20151011_103753

 

20151011_103852_HDR

20151011_104054

20151011_104108

20151011_104258

20151011_104329

20151011_104458

20151011_104512

20151011_104635

20151011_104731

20151011_104754

20151011_104941_HDR

20151011_105222

20151011_105254

20151011_105458_HDR

20151011_105448

20151011_105516_HDR

20151011_110940

20151011_110923

20151011_111621

20151011_111631

20151011_111738

20151011_111921

20151011_111931

20151011_111955

20151011_112010

20151011_112034

12132499_10207799176802559_9064302436142503544_o

20151011_112126

20151011_112310

20151011_112412

20151011_112418

20151011_112440

20151011_112448

20151011_112610

20151011_112650_HDR

12052471_10207799176682556_4136867164144637655_o

12091369_10207799177042565_1224390859770799779_o

20151011_112845

20151011_112855

12087819_10207799176282546_3944504679116279470_o

12106762_10207799179482626_933394971656413874_n

12110024_10207799179522627_5272744761519009317_o

20151011_113213

20151011_113223

20151011_113348

20151011_114142

20151011_114137_HDR

20151011_114424

20151011_115100-1

20151011_115351

20151011_115639

20151011_115741

20151011_115754_HDR

20151011_115804_HDR

20151011_115922

20151011_115942

20151011_120023

20151011_120045

20151011_120056_HDR

20151011_120352

20151011_120628

20151011_120700_HDR

20151011_120938

20151011_120950

20151011_121115_HDR

20151011_121326

Texte & photos: Anthony Desruelles et Nicolas Fourny