Oui, je sais. Encore un article dont le thème porte sur Mercedes. Je n'y peux rien: l'actualité de la marque m'inspire quelques réflexions, la dernière en date étant au sujet de la future Classe E, quasiment prête à sortir. Sa présentation aura lieu lors du salon de Détroit en Janvier prochain, elle remplacera le modèle actuel W212, apparu en 2009. Pour le moment, seules quelques vues de l'intérieur sont visibles sur Internet, et ces photos ont révélé de façon claire que la Classe E cru 2016 sera une véritable Classe S en réduction. 

mercedes-classe-e-2016-interieur-04

mercedes-classe-e-2016-interieur-01

mercedes-classe-e-2016-interieur-03

mercedes-classe-e-2016-interieur-05

mercedes-classe-e-2016-interieur-06

Au niveau de l'extérieur, un petit effort d'imagination est à fournir puisque les exemplaires photographiés ne sont pas encore tout à fait débarrassés de leurs camouflages. Toutefois, là aussi la filiation avec la Classe S, qu'on a aussi pu noter sur la petite soeur Classe C, saute aux yeux, de même que l'abandon des arêtes vives caractérisant l'ancienne génération, et qui m'avaient laissé dubitatif à sa sortie, puis que j'ai fini par apprécier dans les teintes sombres, avec de belles jantes. L'exemplaire de mon cher confrère, qui nous emmena en Allemagne au printemps dernier, en est d'ailleurs une très bonne illustration. 

mercedes-classe-e-2016-6-

mercedes-classe-e-2016-10-

mercedes-classe-e-2016-spyshot

Depuis la W120 "Ponton" de 1953, première représentante de la famille des "Mittelklasse" (berlines de taille moyenne) à mon sens, la famille des Classe E a toujours incarné avec talent l'idée de la berline routière confortable, propre à dévorer du kilomètre sans compter. Le renouvellement d'une Classe E est toujours un évènement que j'attends, car je considère que c'est l'un des jalons les plus importants de la gamme Mercedes, l'un de ceux qui ont contribué à entretenir l'image de marque du constructeur souabe, en bref, un incontournable. Je suis nettement plus heureux de voir perdurer cette famille de modèles que d'assister à la naissance d'autres, d'une grande vacuité, dont le marketing justifie l'accouchement par des phrases toutes faites telles que "il existe un marché pour ce type de véhicules" ou "nos concurrents sont présents, nous nous devions donc de l'être également". Je fais allusion ici au GLE Coupé par exemple, voiture que je trouve disgrâcieuse à souhait et qui n'a d'autre utilité que de se poser en rivale du BMW X6, que je trouve tout aussi hideux. La logique qui semble prévaloir ici semble être d'occuper coûte que coûte un segment, fut-il superflu, à partir du moment où un concurrent s'y trouve.  

Pour en revenir à la très prochaine Classe E, elle fera évidemment le plein en termes de contenu technologique, puisqu'elle sera capable de se garer sans conducteur au volant, comme la nouvelle BMW Série 7, et disposera d'un arsenal sécuritaire hérité de sa grande soeur (vision nocturne, Active Brake Assist avec détection de piétons et des véhicules à l'arrêt, airbags de ceintures, évolutions du système de sécurité prédictive "Pre-Safe"...) ainsi que de motorisations dernier cri parmi lesquelles des 4 cylindres turbo en essence de 211ch (E 250) et 245ch (E 300), de 6 cylindres également turbocompressés de 333 (E 400) et 367ch (E 450 AMG), auxquels s'ajouteront un nouveau quatre cylindres diesel de deux litres développant entre 150 et 231ch, ainsi qu'un 6 cylindres diesel de 3 litres affichant 260ch. Par ailleurs, des versions hybrides rechargeables essence comme diesel sont au programme. Quant à la version musclée de la gamme, la E 63 AMG, elle reprendra le V8 biturbo de 5,5 litres et atteindra une puissance proche des 600ch. 

Outre la version berline, on verra également un break, dénommé SW comme de coutume, et qui, c'est nouveau, sera décliné en une variante baroudeuse, à la manière d'une Audi A6 Allroad, grâce à la transmission intégrale 4Matic et à la suspension pneumatique "Airmatic". Une version "coupé quatre portes", vraisemblablement baptisée "CLE", est également à prévoir, de même qu'un coupé et un cabriolet afin que la famille soit au grand complet. Les Audi A6 et BMW Série 5, qui seront respectivement renouvelées en 2018 et 2017, ne doivent pas voir d'un bon oeil l'arrivée de cette nouvelle Classe E...

Anthony Desruelles