Alors que le salon de Genève, au cours duquel elle sera présentée, n'ouvre ses portes que demain, la toile a eu l'occasion d'admirer des photos de la remplaçante de la DB9. Elle passe directement à l'appellation DB11 car la DB10 a eu les faveurs d'un rôle dans "Spectre", le dernier opus de la saga James Bond, mais sans qu'une mise en production ne soit décidée. Dix modèles en tout et pour tout furent créés: huit ont servi pour les besoins du film, et deux en guise de pièces de collection, à remiser dans un musée ou à montrer lors d'évènements. Toutefois, l'un de ces deux modèles a récemment été vendu aux enchères pour plus de trois millions d'euros. Assurément un beau cadeau que s'est fait l'acquéreur... 

Pour en revenir à la DB11, j'ai employé des guillemets au terme fuité dans le titre, puisque j'ai remarqué qu'une tendance de plus en plus fréquente juste avant des salons automobiles importants, étaient de soigneusement entretenir le secret autour de modèles très attendus... tout au moins jusqu'à quelques semaines voire quelques jours de l'échéance. L'avantage est que notre curiosité est plus rapidement et plus facilement rassasiée, mais le revers de la médaille, c'est que la visite d'un salon ne propose plus autant son lot de vraies surprises qu'avant. Quoiqu'il en soit, je vous saurais gré de prendre un air étonné lorsque vous regarderez les photos ci-dessous: je compte sur votre bienveillante coopération. 

DB11

DB11 2

DB11 5

DB11 4

DB11 3

Côté fiche technique, le mois dernier on a pu apercevoir sur une vidéo publiée par Aston Martin, qu'un V12 5.2 litres biturbo serait de la partie. Il n'est pas exclu qu'un V8, issu du partenariat conclu avec Mercedes-AMG, motorise une version plus "accessible". Une autre vidéo "teaser" a également évoqué la DB11, comme l'héritère de la longue lignée initiée en 1948 sous la direction de David Brown, qui donna ses initiales aux modèles à partir de la DB1.

 

Anthony Desruelles