eoty-logo-2016-e2a492b16ca1c4cb5

Comme évoqué sur Ferrarissimo, mon autre blog, l'édition 2016 de l'élection du moteur de l'année a été largement dominée par Ferrari, avec notamment, le V8 3.9 litres biturbo de la 488 GTB et de la California T, vainqueur dans trois catégories (nouveau moteur, moteur entre 3 et 4 litres et "performance") et vainqueur du titre de moteur de l'année 2016. Les places suivantes distinguent le 3 cylindres 1.5 litre BMW hybride qui hérite de la seconde place, suivi du nouveau Flat 6 Porsche 3 litres biturbo des 991 restylées et du 3 cylindres PSA 1.2 litre "Puretech", seul moteur français à se voir primé dans le classement général. Par ailleurs, l'examen des résultats catégorie par catégorie révèle de façon claire que le downsizing s'est massivement installé dans le paysage automobile actuel, puisque, à part Volkswagen avec son V6 3 litres diesel, Mazda (qui fait de la résistance) avec son 2.2 litres diesel Skyactiv-D, Ford avec son 2.3 litres Ecoboost, ou Honda avec son 2 litres I-VTEC Turbo, tous les constructeurs récompensés dans les tranches de 2 litres et plus appartiennent aux catégories premium voire prestigieuses. Ainsi, PSA, Fiat ou Renault sont présents avec, certes, de bons moteurs sur les créneaux de la petite/moyenne puissance, les moteurs dont les gens ont besoin, mais pas ceux dont ils ont envie. 

Voici les résultats complets par catégories :

Moteur de l’année 2016

  • Ferrari 3,9 litres biturbo V8 / 331 points
  • BMW 1,5 litre (hybride, i8) / 278 points
  • Porsche 3 litres six-cylindres turbo / 267 points
  • PSA Peugeot Citroen 1.2 Puretech trois cylindres turbo / 180 points
  • Ford trois cylindres EcoBoost 1.0 / 157 points
  • Mercedes-AMG 2 litres turbo /136 points
  • Ferrari 6.3 litres V12 / 107 points
  • Audi 2,5 litres cinq cylindres / 94 points 

ferrari_100499280_lLe V8 Biturbo Ferrari, vainqueur du titre de "moteur de l'année 2016"

 

Moteur de l'année 2016 – catégorie « moins d'un litre »

  • Ford 3 cylindres EcoBoost 1.0 / 348 points
  • Volkswagen 1.0 TSI / 223 points
  • BMW bicylindre 647 cc (Prolongateur d'autonomie sur i3) / 164 points
  • General Motors 3 cylindres 999 cc / 96 points
  • Renault - Nissan 3 cylindres 898 cc / 71 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « entre 1 et 1,4 litre »

  • PSA Peugeot Citroen 1.2 Puretech 3 cylindres turbo / 228 points
  • BMW-Mini 1.2 trois cylindres turbo / 174 points
  • Volkswagen 1,4-litre TFSI (hybride essence) / 154 points
  • Fiat Chrysler 1,4-litre MultiAir 108 points
  • Volkswagen 1,4-litre TFSI (standard) / 102 points
  • Volkswagen 1,4-litre TFSI ACT (désactivation de cylindres) / 97 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « entre 1,4 et 1,8 litre »

  • BMW 3 cylindres 1,5 litre turbo (hybride, i8) / 260 points
  • BMW-Mini 3 cylindres 1,5 litre turbo / 152 points
  • Audi 1,8 litre TFSI / 125 points
  • Toyota / Lexus 1,8 litre (hybride) / 103 points
  • BMW/PSA Peugeot Citroen 1,6 litre turbo / 94 points
  • Mercedes-Benz 1,6 litre turbo / 54 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « entre 1,8 et 2,0 litres »

  • Mercedes-AMG 2 litres turbo / 209 points
  • Audi 2 litres TFSI / 188 points
  • Volvo 2 litres (hybride essence)  / 174 points
  • Porsche Flat four 2 litres turbo / 123 points
  • Volvo 2 litres turbo + compresseur / 109 points
  • BMW 2 litres diesel / 91 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « entre 2,0 et 2,5 litres »

  • Audi 2,5 litres cinq cylindres / 307 points
  • Porsche 2,5 litres turbo / 204 points
  • Ford 2,3 litres turbo (Ford Focus RS, 350ch) / 164 points
  • Mazda 2,2 litres diesel / 100 points
  • Mercedes-Benz 2,1 litres (hybride diesel) / 97 points
  • Ford 2,3 litres turbo (Ford Mustang) / 88 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « entre 2,5 et 3,0 litres »

  • Porsche 3 litres six cylindres turbo / 252
  • BMW M 3 litres six-cylindres / 203
  • BMW 3 litres six cylindres (non M) / 178
  • BMW M Performance six cylindres trois turbos diesel / 137
  • Jaguar Land Rover 3 litres V6 supercharged / 104
  • Volkswagen 3 litres TDI / 86

Moteur de l’année 2016 – catégorie « entre 3,0 et 4,0 litres »

  • Ferrari 3,9 litres biturbo V8 / 395 points
  • Mercedes-AMG 4 litres biturbo V8 / 206 points
  • Porsche 4 litres boxer / 141 points
  • Porsche 3,8 litres boxer / 125 points
  • McLaren 3,8 litres twin-turbo V8 / 122 points
  • Porsche 3,8 litres boxer turbo / 115 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « plus de 4,0 litres »

  • Ferrari 6.3 litres V12 / 227 points
  • Audi 5.2 litres V10 / 161 points
  • Mercedes-AMG 5.5 litres V8 turbo / 124 points
  • BMW M 4.4 litres twin-turbo V8 / 110 points
  • Lamborghini 6.5 litres V12 / 85 points
  • General Motors 6.2 litres V8 supercharged / 82 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « verte »

  • Tesla full-electric powertrain / 256 points
  • BMW 1,5 litre hybride (i8) / 176 points
  • Volvo 2 litres hybride rechargeable / 97 points
  • BMW moteur électrique (i3) / 87 points
  • Ford 998cc EcoBoost / 69 points
  • Porsche 3 litres hybride électrique / 61 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « nouveau moteur »

  • Ferrari 3,9 litres biturbo V8 / 340 points
  • Volvo 2 litres hydride rechargeable / 204 points
  • Porsche 3 litres six cylindres turbo / 174 points
  • Honda 2 litres turbo / 110 points
  • Ford 2,3 litres turbo / 104 points
  • Porsche 4 litres boxer / 99 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « performance »

  • Ferrari 3,9 litres biturbo V8 / 311 points
  • Ferrari 6,3 litres V12 / 94 points
  • Porsche 4 litres boxer / 77 points
  • Mercedes-AMG 4 litres biturbo V8 / 73 points
  • BMW 1.5 litre hybride (i8) / 72 points
  • Porsche 3 litres six cylindres turbo / 58 points

 

Anthony Desruelles

Via International Engine of the year