Renault_Kadjar_Bose_Edition_ENERGY_dCi_130_4x4_–_Frontansicht,_12

Il y a des hommes qui n'ont pas peur d'afficher leurs convictions au travers d'un choix automobile qui tranche radicalement avec le tout-venant. Sébastien Durand, 43 ans et cadre commercial de son état, est de ceux-là. Lassé de croiser une telle quantité de Lexus IS 300 Sportcross identiques à la sienne, il décida de la revendre pour passer à un voiture qui lui permettrait aisément de se distinguer dans la circulation, loin de la quantité de Volvo V60, Jaguar XF, Alfa Romeo Giulia ou autres Mazda 6 que l'on voit de manière si abondante sur nos routes. Il a donc porté son choix sur un véhicule franchement peu courant, qui suscitera, à coup sûr, la curiosité chez les passants qui se demanderont, interloqués, sur son passage : "mais qu'est ce que ça peut bien être comme auto ? Je n'avais encore jamais vu ce modèle." 

Renault_Kadjar_Bose_Edition_ENERGY_dCi_130_4x4_–_Heckansicht,_12

renault-kadjar-interieur

Sébastien a donc jeté son dévolu sur un Renault Kadjar dCi 130 Bose Edition. Il explique son choix par la volonté ferme de se démarquer, ou plutôt, de se singulariser pour reprendre ses propres mots. "Je n'avais strictement rien à reprocher de manière objective à ma Lexus, mais bon... c'est un véhicule purement pratique, sans charme particulier, qui fait bien ce qu'on lui demande mais sans aspect émotionnel... et puis, pour tout vous dire, ça devenait dur de la retrouver sur un parking de grande surface ! Il fallait que j'actionne ma télécommande d'ouverture/fermeture à bonne distance pour que je repère celle dont les clignotants s'allumaient. Même dans mon lotissement, nous sommes bien quatre à en posséder une." 

Notre futur heureux propriétaire a, jusqu'à aujourd'hui, toujours eu une vision très pragmatique de l'automobile, pour lui, un achat automobile était toujours dépourvu d'affect, mais aujourd'hui, il assume pleinement la volonté de ne pas passer inaperçu. "Je n'ai pas toujours dit ça, mais maintenant, je tiens à me démarquer, et ce Kadjar noir me le permettra sans aucun doute ! J'habite dans les Hauts-de-Seine et je n'ai croisé ce véhicule atypique que deux ou trois fois depuis sa commercialisation ! J'en viens même à me demander si ce n'est pas un flop commercial en prévision... Mais cela ne me dérange pas, bien au contraire ! J'ai eu par le passé un coupé Volvo C70 T5, un Opel Speedster Turbo, une Lancia Kappa 3.0L V6 une Saab 9-5 Estate Aero et une Cadillac Seville STS, bref, rien de très original vous en conviendrez. Maintenant, je fais fi des considérations d'autrui et j'opte pour un choix réellement exotique ! J'espère juste que les ventes du modèle ne vont pas grimper en flèche, je ne tiens désormais plus à rouler dans la même voiture que mes voisins !"

 

Anthony Desruelles