18623318_10155437747199445_5733841086022939158_o

Qu’est-ce que la magie ?

Imaginez un très grand parking. Un lieu vide, gris, morne, dépourvu de substance, flanqué de hangars rectilignes dans lesquels les rêves les plus secrets trouveraient encore le moyen de résonner. Il y a beaucoup de place, dans toutes les dimensions ; de quoi recevoir et abriter bien des passions.

Et, de fait, une fois par an, un très grand nombre de rêves se rassemblent ici, l’espace de deux jours, sous l’égide d’un événement qui, édition après édition, s’inscrit tout en haut de la liste des manifestations incontournables. Le salon Automedon, par sa philosophie générale, attire de plus en plus d’amateurs, séduits par la diversité des autos présentées et par la spécificité d’un spectacle aussi réjouissant à l’intérieur, qui rassemble les stands des clubs, revues spécialisées et professionnels, qu’à l’extérieur, où le très grand parking vide, gris et morne se transforme en rassemblement festif et joyeusement pluriel. 

AM1707 (1 sur 1)R

AM1709 (1 sur 1)R

AM1710 (1 sur 1)R

Ici, ce n’est ni le royaume du sectarisme pointilleux, ni celui des concours d’état dans lesquels des experts en blazer et canotier viennent traquer la moindre micro-rayure à la loupe, pendant que les propriétaires des autos exposées se liquéfient dans l’attente du verdict. Parmi celles qui viennent se garer, nombreuses sont les machines loin d’être irréprochables, et pas seulement chez les populaires… Des Jaguar XJ en état d’usage voisinent avec des Talbot Horizon qui assurent encore un service quotidien, une flopée de Porsche 911 de toutes les époques, des Saab mérovingiennes et aussi des autos que l’on croise deux ou trois fois dans une vie, comme par exemple cette Autobianchi A111 rien moins qu’étincelante, ou cette Mercedes-Benz 280 SE de la série 116, en état strictement neuf, dépouillée de toute sophistication et démontrant avec classe (S, bien sûr) que le dépouillement et le prestige ne sont pas forcément contradictoires. 

AM1708 (1 sur 1)R

AM1712 (1 sur 1)R

AM1711 (1 sur 1)R

AM1705 (1 sur 1)R

AM1706 (1 sur 1)R

Pendant ce temps, dans l’un des hangars rectilignes, des clubs de passionnés exposent une exceptionnelle variété de modèles, de la Citroën XM à la Ford Mustang en passant par la VW Golf GTI Oettinger, la Lancia Dedra ou le seul coupé Peugeot 204 Ducarme survivant, et se mettent en quatre pour enchanter (et instruire) le visiteur, cela sans parler des marchands d’automobilia, de pièces détachées et de documentation...

AM1701 (1 sur 1)R

AM1704 (1 sur 1)R

AM1702 (1 sur 1)R

AM1703 (1 sur 1)R

AM1713 (1 sur 1)R

Ces quelques images ne donnent qu’un timide aperçu de l’exceptionnelle variété du plateau réuni cette année et, qui plus est, sous un soleil quasiment estival… Il ne nous reste plus, à présent, qu’à attendre l’année prochaine ! 

 

Texte et photos : Nicolas Fourny